mercredi, juin 12, 2024
Google search engine
HomeActualitésCultiver des poireaux : techniques et astuces pour une récolte réussie

Cultiver des poireaux : techniques et astuces pour une récolte réussie

La plantation des poireaux

Saviez-vous qu’autour du 14 juillet, vous pouvez acheter des lots de 100 plants de poireaux pour environ 3 euros ? Il est donc très intéressant de s’intéresser à la culture des poireaux, car il est assez simple d’obtenir un retour sur investissement en les transplantant. En plantant vos poireaux en juillet, vous pourrez commencer à les déguster à partir d’octobre et tout au long de l’hiver. Dans cet article, nous verrons quelle technique utiliser pour avoir de beaux poireaux avec beaucoup de partie blanche et comment éviter les parasites grâce à de bonnes associations de légumes et des traitements naturels sur les tiges des poireaux.

Préparation du sol

Le poireau étant assez exigeant, il est important de préparer convenablement le sol avant leur plantation. Ainsi, munissez-vous de compost frais que vous garderez dans un seau ; vous en aurez besoin lors de la plantation des poireaux. Après avoir griffé la surface du sol avec une houe et ajouté du compost, creusez des tranchées d’environ 14 cm de profondeur, espacées de 14 cm entre les rangs. En créant ces tranchées, la terre se retrouvera de chaque côté du trou, ce qui vous sera utile par la suite pour planter les poireaux.

Taille des poireaux en crayon

  • Séparez les jeunes plants du lot et préparez des petits paquets de 10 poireaux chacun.
  • Préparez une paire de ciseaux, rassemblez les poireaux par la partie blanche en alignant leurs racines et coupez en ne laissant que 2 cm de racine.
  • Retournez les poireaux dans l’autre sens et taillez également le vert pour qu’il mesure 10 cm.
En savoir plus sur cet article  Centre de déchets de Villenave-d'Ornon 33140 : Informations pratiques et horaires

Plantation des poireaux

La partie blanche des poireaux est celle qui va pousser sous terre. Ainsi, si vous souhaitez avoir de beaux poireaux blancs, il faudra enterrer vos plants au maximum. Si vous disposez d’assez d’espace, nous vous recommandons de planter un rang de carottes tous les deux rangs de poireaux, car les carottes et les poireaux s’entraident mutuellement contre les parasites. Cette année, pensez également à planter vos poireaux sur des monticules pour comparer les résultats et ainsi choisir la méthode la mieux adaptée à votre jardin. Pour réussir la plantation, utilisez la terre mise de côté lors de la création des tranchées afin de redresser les poireaux. Il est important de bien les planter droit pour faciliter le nettoyage entre les rangs et le buttage des poireaux. Préférez un temps humide pour réaliser cette transplantation ; autrement, n’hésitez pas à ajouter de l’eau avant de couvrir partiellement vos plants avec du compost.

Le buttage des poireaux

Deux à trois semaines après la plantation, vous constaterez que vos poireaux ont bien pris racine et que leur vert commence déjà à pousser. À ce moment-là, vous pourrez commencer à relever la terre mise de côté au bord des tranchées afin de couvrir la partie blanche des poireaux au fur et à mesure de leur croissance. Cette technique permet d’obtenir de beaux poireaux avec une grande partie blanche.

Note : En automne, si le temps est humide pendant la transplantation des poireaux, cela peut favoriser l’apparition de rouille sur les plants. Pour éviter ce problème, n’hésitez pas à prévoir un traitement préventif naturel.

En savoir plus sur cet article  Bring4You, une alternative de choix à Mondial Relay : comparatif pour vos colis volumineux

Le saviez-vous ?

Les poireaux font partie intégrante de la cuisine française depuis plusieurs siècles. Ils étaient déjà cultivés et consommés par les Mérovingiens et les Carolingiens, comme en témoigne l’article Les Dynasties qui ont façonné l’Histoire de France  : Des Mérovingiens aux Bourbons.

Vous aimerez aussi ...
- Advertisment -
Google search engine
Les articles les plus lus