Valises : le personnel de l’aéroport est-il en droit de forcer leur ouverture ?

En défaisant vos bagages en retour de vos vacances, vous vous attendez à trouver des souvenirs de votre séjour ainsi que quelques vêtements froissés.

Mais au lieu de cela, c’est un petit message, signé par les services de sécurité de l’aéroport que vous trouvez en premier : « Avis, nous avons fouillé vos bagages ».

Comme vous vous en doutez donc, un personnel de l’aéroport est passé par vos bagages sans vous demander votre permission.

Est-ce que cela est légal ? Dans quel cas les employés de l’aéroport le font ? Voici toutes les réponses à vos questions.

La sécurité avant tout

À la question : est-ce que les personnels de l’aéroport ont le droit d’ouvrir vos bagages sans vous avoir consulté au préalable, la réponse est oui.

Mais si la raison est la sécurité et la protection du propriétaire du bagage en question ainsi que les autres passagers. En effet, les bagages qui transitent sont tous soumis à des contrôles électroniques rigoureux.

Sauf que dans certains cas, il se peut que des éléments puissent susciter un doute auprès des services de sécurité.

Face à cette situation, la loi mandate les responsables pour inspecter les bagages enregistrés. Dans ce processus, certains bagages peuvent être ouverts et inspectés manuellement.

Fouille valise bagage de voyage

Une fouille en l’absence des passagers

Dans certains pays, comme aux Etats-Unis, la fouille des bagages peuvent être fait en l’absence des passagers.

Ces derniers découvrent alors que leur valise a été fouillée une fois arrivés à destination. Mais ce n’est, heureusement, pas le cas pour tous les pays.

Dans les autres, les personnes mandatées pour réaliser la fouille doivent d’abord essayer de joindre le passager pour que ce dernier puisse assister à la fouille de ses bagages.

Si le passager en question se trouve trop loin de l’endroit où le sac sera fouillé, il pourra visionner chaque étape, à distance, par le biais d’un système de caméras.

Et si le passager ne répond pas ?

Dans le cas où le passager ne répond pas aux appels lancé par les responsables de la compagnie aérienne, ces derniers doivent décider si le sac sera ouvert ou non.

S’il est difficile de trouver des tests objectifs sans passer par cette étape de fouille manuelle ou que ces derniers se trouvent devant un contenu suspect, la décision d’ouvrir la valise est sans équivoque.

Et comme cette fouille se fera en l’absence du passager, il se peut que les cadenas installés sur la valise puisse être forcée.

Bien évidemment, tout cela sera marqué dans une note pour prévenir le propriétaire de la valise.

Comment éviter la fouille ?

Il est toutefois possible d’éviter ces fouilles. Par exemple, prenez soin de ne pas transporter des objets interdits durant votre voyage :

  • Produit liquide
  • Aérosol et cosmétique dépassant les 100 ml par flacon
  • Arme à feu
  • Munition, cartouche
  • Arme blanche
  • Objets coupants
  • Objets à air ou gaz comprimé
Florent