samedi, juillet 13, 2024
Google search engine
HomeActualitésLa Reine Charlotte : portrait d'une souveraine oubliée

La Reine Charlotte : portrait d’une souveraine oubliée

Il existe une figure historique quelque peu oubliée qui, ces derniers temps, a gagné rapidement en popularité grâce à un livre et une série Netflix : savez-vous de qui je parle ?

Charlotte de Mecklembourg-Strelitz : une enfance allemande

Les deux duchés de Mecklembourg au XVIIIe siècle – Charlotte de Mecklembourg-Strelitz, mieux connue sous le nom de Reine Charlotte, est née le 19 mai 1744 dans le duché de Mecklembourg-Strelitz, une petite région située au sud-est de l’Allemagne.

Une lignée noble mais peu prestigieuse

Pour une femme qui prétend épouser George III, le souverain de l’Angleterre, l’un des États les plus puissants de l’époque, sa généalogie est beaucoup moins prestigieuse que celle d’autres princesses royales. Il s’agit en fait d’une liberté prise par Shonda Rhimes avec l’histoire, bien que pendant longtemps les historiens se soient demandé si les liens généalogiques de Charlotte avec l’aristocratie portugaise signifient qu’elle avait la peau sombre : représenter Charlotte avec une peau claire aurait peut-être été un moyen de respecter les critères de beauté de l’époque. Selon l’historienne Kate Williams, interviewée par le célèbre journal anglais The Guardian en 2009, les neuf générations entre la Reine Charlotte et une prétendue ancêtre africaine ne permettent pas la préservation d’une peau plus sombre : Kate Williams affirme donc que Charlotte de Mecklembourg-Strelitz ne pouvait avoir qu’une peau blanche. Cependant, il est désormais impossible de savoir à quoi ressemblait vraiment la reine et ce débat sur ses liens ancestraux et sa couleur de peau ne pourra jamais être résolu de manière définitive : chacun est donc libre de se faire sa propre opinion et théories sur le sujet.

En savoir plus sur cet article  Découvrez les meilleurs restaurants à Béziers et savourez la gastronomie locale

Le mariage de Charlotte de Mecklembourg-Strelitz et George III

En 1760, à la mort de son grand-père, George III devient roi d’Angleterre et il a besoin de trouver absolument une épouse pour assurer la continuité de la couronne britannique. Bien qu’inconnue en Europe, c’est Charlotte de Mecklenburg-Strelitz qui est choisie car les conseillers du roi y voient un moyen d’étendre les relations du royaume britannique, qui est déjà assez étendu.

Un mariage arrangé par son frère, Adolphe-Frédéric IV

Le frère de Charlotte, Adolphe-Frédéric IV de Mecklembourg-Strelitz, et sa mère négocient activement pour que ce mariage ait lieu car il s’agit pour eux d’une opportunité de former une alliance très prestigieuse et de montrer leur petit duché à toute l’Europe. Ainsi, en 1761, alors que George III n’a jamais encore rencontré Charlotte, un émissaire du roi demande sa main en mariage en son nom : c’est ce qu’on appelle un mariage par procuration, qui était très courant à l’époque. Bien qu’elle ne parle pas la langue de son nouveau pays, le mariage arrangé a lieu six heures après que Charlotte ait posé le pied sur le sol anglais : elle devient alors reine de Grande-Bretagne et d’Irlande et doit tout apprendre – codes, coutumes, étiquette, langue et mode du pays…

La relation tendue entre la Reine Charlotte et sa belle-mère

La vie à la cour est très difficile pour la nouvelle reine qui entretient une relation très tendue avec sa belle-mère Augusta de Saxe-Gotha-Altenbourg, comme le montre assez bien la série Netflix. La Reine Charlotte se heurte à sa belle-mère au sujet des règles de l’aristocratie britannique qui sont très restrictives : Augusta surveille de près que Charlotte respecte tous ces codes à lettre et insiste pour qu’elle ait de nombreux enfants, ce qui épuise la nouvelle reine.

En savoir plus sur cet article  Nouvelle Mini Cooper Electrique 2024 : Une rafraîchissante baisse de prix !

Un mariage réussi aboutissant à 15 enfants

Si le mariage de George et Charlotte était arrangé, cela n’a pas empêché les époux royaux d’avoir une relation fructueuse et 15 enfants. La Reine Charlotte jouait ainsi un rôle essentiel dans la continuité dynastique de la Couronne britannique. Découvrez également Les meilleures destinations pour partir au soleil en février !

Vous aimerez aussi ...
- Advertisment -
Google search engine
Les articles les plus lus